La fusée sur France 3 NPDC

la-fusee-sur-france-3-npdc

Grande nouvelle !!!
Voici le reportage réalisé à la fusée par France 3 NPDC.

Précipitez-vous, il ne reste en ligne encore que quelques jours !!
Le reportage commence minute 14.

Bon voyage dans la fusée ++

Ajouter un commentaire 11 juin 2010

Lancement de la fusée le 29 avril 2010

lancement-de-la-fusee-le-29-avril-2010

Venez participer à une rencontre d’un genre nouveau :  le lancement de la fusée de SKEMA Business School – Campus Lille, un espace connecté pour co-apprendre et innover.
Nous vous invitons à un voyage, une journée dans la fusée pour rencontrer des passionautes de tous horizons, co-apprendre sur différents thèmes et imaginer de nouvelles réalités.

-11h > INAUGURATION officielle et lancement de la fusée par sa marraine : Sylvie Gendreau
-12h > STARTER PRISE DE CONSCIENCE par Thierry Gaudin « Le monde en 2025 : un défi à la raison »
-13h > DEJEUNER collaboratif & poétique
-14h30 -19h > ATELIERS des POSSIBLES
-19h – 20h > Cocktail lunaire de RESves grâce à nos partenaires RES Belgique et France

Embarquez avec nous et inscrivez vous dès maintenant !

Le lancement de la fusée se passera à Lille sur le campus de SKEMA Business School : Avenue Willy Brandt – 59777 EURALILLE

Ajouter un commentaire 20 avril 2010

Livre Blanc “e-reputation”

livre-blanc-e-reputation

J’ai eu le plaisir d’apporter ma petite contribution à une publication dirigée par Aref JDEY autour de l’e-reputation et pour ma part l’e-reputation des étudiants puisque nous “sévissons” toujours dans une école de commerce :-).

L’e-reputation est le versant « incontrôlable » de son identité numérique. La partie qui ne vient pas de nous mais des autres, sous forme de commentaires, photos, messages. Comme le rappelle Olivier ZARA cette e-reputation est parfaitement subjective. Cependant s’il ne nous est pas possible de la maîtriser, le jeu veut que l’on essaye de la gérer au mieux, d’éviter les débordements en étant le plus transparent possible, d’émettre suffisamment de signaux qui donneront le ton de ce que l’on veut faire.

Nous ne nous situons pas dans une normalisation mais bien dans la mise en avant d’une richesse de savoir-faire qui n’est souvent pas exploité par les diplômés au sortir de leur formation. Se créer autour de son identité une « aura » qui rappelle ses propres contenus, compétences, en alimentant (sans trop de bruit et sans trop de silence) les profils que l’on s’est créé sur internet. Justifier d’une passion en apparaissant dans des groupes, en alimentant un forum, en commentant des blogs qui en parlent par exemple, coupe court au doute.

C’est un exercice difficile et chronophage, comme le soulèvent nos étudiants, mais qui en vaut la chandelle. En étant suffisamment clair, ce que les autres disent de nous restera en adéquation avec ce que l’on aura semé.

Cela signifie aussi qu’il faut garder un œil sur ce que l’on dit de nous sur internet. Savoir que l’on apparaît dans le plus simple appareil quelque part, est nécessaire pour intervenir auprès de celui qui aura publié et être au courant de ce que les autres voient de nous.

Tout a une solution, le tout est de comprendre que nous sommes responsables de ce que nous publions et de comprendre que les usages qui sont fait de l’information que l’on poste sur internet sont souvent différents de ce que l’on aurait imaginé.

L’eau a coulé depuis ma collaboration à l’écriture de ce livre. Les étudiants ressentent souvent le besoin de se confronter à la réalité du marché. Aujourd’hui nous lançons le débat entre professionnels et étudiants pour qu’ils réfléchissent à une stratégie à mettre en place en fonction de ce qu’ils veulent faire. Nous essayons ensuite d’intervenir au mieux pour les accompagner dans l’exploitation des outils qu’ils auront choisis.

Je vous invite à venir partager avec nous à La Fusée à Lille ou sur le campus parisien de SKEMA-BS.

Ma modeste contribution à d’excellents textes dont voici le sommaire :

Un grand merci à Aref JDEY qui a su nous faire travailler tous ensemble – http://www.demainlaveille.fr

Ajouter un commentaire 8 mars 2010

AquaBrowser & Co

aquabrowser-co

Il y a environ un mois, j’ai été invitée par l’ENSSIB et l’ADBS pour discuter du moteur de recherche que nous avons mis en place : AquaBrowser. Dans le cadre d’une plus grande convergence dans les bibliothèques entre web 2.0 et services aux usagers, les OPACs estampillés 2.0 commencent à fleurir et AquaBrowser en est un des représentants les mieux implantés. Nous l’utilisons depuis décembre 2007 et la facilité d’utilisation est sans comparaison par rapport à notre moteur de recherche antérieur. D’ailleurs, pour le côté historico-nostalgique, vous pouvez vous amuser à faire une recherche (je conseille personnellement : “marketing”) sur cette page (merci webarchive, c’est l’ancienne version de notre site) et sur notre moteur de recherche actuel. Les résultats parlent d’eux-mêmes, je pense qu’on peut se passer d’un long discours. J’ai presque envie de refaire une recherche sur les deux tiens, pour rigoler… allez, essayons “finance d’entreprise”…

Bye bye donc le multi-critères obscur, le temps de réponse trop long, le “pas-de-résultats-vous-êtes-un-peu-nuls” et l’affichage gai comme une feuille d’impôts ! Ceci dit, ne soyons pas trop sévères, nous avions quand même un moteur de recherche web et le graphisme n’était pas mal pour l’époque, mais si l’on compare à ce qu’on peut faire maintenant…

Je ne peux que conseiller aux bibliothèques intéressées de se lancer, ce n’est ni coûteux ni compliqué ! Pour tous les détails sur ce projet, vous pouvez consulter la présentation que j’ai proposée lors du module de formation ENSSIB sur AquaBrowser (27 janvier) et lors de la journée ADBS sur les OPACs nouvelle génération (28 janvier).

1 commentaire 5 mars 2010

Les Geemiks recrutent ! CDD 6 mois - Mars - Août 2010

les-geemiks-recrutent-cdd-6-mois-mars-aout-2010

WANTED

Les Geemiks, les animatrices de communauté de SKEMA Business School ont réalisé un déménagement, changé leur système d’information, mis en place la RFID en moins de 8 mois…Elles ont besoin d’un coup de main à l’accueil et pour la saisie de documents qui sont encore en souffrance !!

Nous recherchons une personne pour aider chaque Geemik à finaliser les saisies des nouveautés de son fonds documentaire et pour assurer des permanences à l’accueil de la Fusée.
L’occasion pour vous de découvrir notre travail et notre équipe !

Profil pour nous rejoindre ?

  • Avoir de l’intérêt pour le milieu de la bibliothèque, de la documentation en mutation (vous allez travailler dans une Fusée, c’est pas très ordinaire)
  • Se sentir à l’aise  face à un public : La fusée est un espace d’animation, avec du public (enseignant, entreprise, étudiant) qu’il faut renseigner et  guider. Alors on veut quelqu’un qui ait la pêche : sourire, bonne humeur, curiosité, anglais requis, capacité d’organisation et d’apprentissage. Le job, c’est du multitâches !!

Débutant accepté, personne expérimentée
Formation documentaire  ou bibliothécaire
CDD 6 mois temps plein  soit 37h50
Niveau Bac + 2 minimum

Envoyez  votre candidature à lafuseearobasskema.edu

POSTE A POURVOIR AU 1er MARS 2010

Ajouter un commentaire 15 février 2010

La Fusée : OFFRE DE STAGE : venez découvrir l’univers des Geemiks ! Mars à Septembre 2010 - Stage rémunéré

la-fusee-offre-de-stage-venez-decouvrir-lunivers-des-geemiks-mars-a-septembre-2010-stage-remunere

WANTED - Les Geemiks recherchent 2 étudiant(e) de formation IDIST/sciences de l’information niveau Master 1 ou 2 pour 6 mois

Votre mission si vous l’acceptez…

Mission Stage n°1) Dans le cadre de la stratégie marketing revisitée d’un nouvel espace lié à un nouveau concept, vous réaliserez une évaluation du degré de connectivité d’un lieu, d’une équipe et des prestations proposées. Suite à cette évaluation, des préconisations d’évolution seront rédigées pour venir alimenter le plan marketing.

Mission de stage n°2) Pour alimenter ce plan marketing, il faudra mesurer et améliorer les performances de la Fusée et notamment relever tous les indicateurs d’usages. En fonction des objectifs fixés, il faudra faire un choix sur les indicateurs les plus appropriés et mettre en place les tableaux de bord adéquats. Cette mission pourrait mener à la certification de la Fusée.

Compétences requises :

  • Capacité d’ouverture, intérêt pour imaginer la bibliothèque comme nouvel espace de connectivité
  • Fort intérêt pour la culture web et les nouveaux usages informationnels de recherche, de partage, de collaboration et de communication
  • Goût pour le contact, bonne présentation, curiosité et humour !
  • Capacité d’organisation, de travail en équipe sur site et à distance
  • Intérêt pour le 3ème âge : à nous toutes nous cumulons 237 ans :-) !

Nous souhaitons recevoir des candidatures sérieuses et motivées ! A vous de nous communiquer les éléments qui vous semblent pertinents pour que nous puissions étudier et évaluer votre candidature et surtout de ne pas oublier de nous dire quelle mission vous intéresse !

Nous vous contacterons ensuite pour un entretien. Si vous souhaitez des renseignements, contactez sans perdre une seconde  :

c.garcia arobas skema.edu

1 commentaire 15 février 2010

Inauguration de la Fusée le 26 Mars 2010 : réservez la date sur votre agenda !

inauguration-de-la-fusee-le-26-mars-2010-reservez-la-date-sur-votre-agenda

Quel plaisir de vous inviter à participer à cette inauguration !

Ce lieu, les Geemiks l’ont d’abord rêvé puis pensé et réalisé. Il s’agit d’un espace connecté “pour co-apprendre et innover, un espace de sérendipité pour initier un autre regard, inviter nos usagers, nos communautés à développer d’autres façons d’apprendre et de travailler, à prendre conscience d’autres réalités et de pouvoir imaginer des possibles aussi bien individuellement que collectivement”.

Le 26 Mars, au delà de l’espace nous dévoilerons la programmation du lieu jusque Juin 2010. La Fusée s’anime lors d’une Soirée des possibles ! (Il faudra suivre cette aventure en marche et en Mars sur le Facebook de la Fusée“.

Une fusée ? dans une école ? Quel intérêt ?

Nous travaillons pour une école qui souhaite former les managers à développer l’économie de la connaissance. En clair…comment  à terme créer de la valeur ensemble. Mais avant d’imaginer créer de la valeur ensemble, il faut d’abord apprendre à se connecter, à se connaître, à interagir avec les autres, à transmettre, à contribuer…à imaginer et développer des possibles. Notre challenge consistait donc à imaginer un nouvel espace pour répondre à la stratégie de notre école…Et nous avons imaginé une Fusée, pas celle de Tintin, si vous regardez le logo à l’envers vous la verrez la Fusée mais elle est en fait humaine ! Car le potentiel créatif est en chacun de nous. Il suffit à chacun de le révéler et de travailler à réaliser ses possibles soit individuellement soit avec l’aide d’autres personnes intéressées. Il nous faut donc inventer des lieux de connectivité pour apprendre, travailler autrement ! Il faut ensuite développer son écosystème informationnel  pour veiller, s’informer, apprendre et créer son identité numérique pour connecter avec d’autres personnes intéressées par les mêmes sujets, rêves, projets que vous !

La fusée que nous avons imaginé pour vous a donc pour objectifs :

  • de faciliter la connection entre les gens intéressés par les mêmes sujets,
  • de favoriser la sérendipité pour prendre conscience d’autres réalités
  • de créer de la valeur (lien entre les personnes, des projets, et des contenus)

Cette Fusée est composée de trois parties et a besoin de carburant pour décoller !

Première partie de la Fusée, un “Kfé Fizz” l’espace dédié à la connection et au pétillement (Fizz) ;
Le carburant de cette première partie ? Les passions, les intérêts, les rêves, les valeurs et les projets des personnes. Chacun devient acteur de son potentiel créatif et peut participer à la création de la programmation de ce Kfé Fizz en venant exposer l’objet de sa passion, son projet, son/ses rêve (s) et qui  rencontrent d’autres personnes intéressées. La programmation sera aussi enrichie par les suggestions des animatrices de communauté sur leurs thématiques mais aussi sur leur sujets d’intérêt personnel et professionnel. C’est un lieu ouvert, connecté (nous souhaitons que les évènements puissent être visionnés, capitalisés). La bibliothèque pensée comme un lieu d’échanges et de connectivité !

Seconde partie ? Le booster

Le carburant du booster ? L’Envie, la motivation, la conviction pour réaliser ensemble un projet, et le concrétiser

Si nous avons trouvé des intérêts communs, des projets à réaliser, il nous faut étudier leur faisabilité. Des espaces de travail et d’apprentissage sont là pour vous y aider.  Brainstorning, étude, recherche de compétences, de contacts pour développer le projet imaginé…

Troisième partie ? La capsule

Carburant de la capsule : L’intelligence créative, les énergies, les émotions, le travail, les réseaux

La capsule c’est un bac à sable ou l’on va développer le projet, l’expérimenter à petite échelle, le rendre viable… et le lancer…

Car une fusée ça met en orbite des projets et ça  organise des fêtes de lancement !

Alors réservez la date sur votre agenda !

2 commentaires 15 février 2010

COLAB Veille du 22 janvier 2010 : co-production sur les pratiques de veille

colab-veille-du-22-janvier-2010-co-production-sur-les-pratiques-de-veille

22 janvier 2010 - RDV 9h à La Cantine pour une journée entière consacrée à la co-construction de prototype de veille.

Point de départ d’une journée menée avec brio, construite avec soin par Emilie OGEZ, Loic HAY, Christophe WILLAERT, Paul RICHARDET et moi-même, pour des contenus et des échanges plus qu’intéressants.

La principe : ouvert à tous à condition d’être acteur de cette journée, s’y sont croisés un public de novices et d’initiés aux questions de veille.

La première partie de la journée était consacrée à l’utilisation d’outils : Twitter, Yoolink, Knowledge Plaza, Pikko, Tattler, Pearltrees… Vous pourrez retrouver certaines présentation en ligne notamment chez certains éditeurs de produits comme Yoolink, mais aussi à travers le CR de la journée qui est en train d’être finalisé par les participants sur Etherpad.

L’après midi était quant à lui consacré à des sessions purement participatives. Le seul mot d’ordre : “dis moi comment tu fais et je te dirais ce que je fais”, autour de 2 ateliers : une carte des outils et pratiques de veille et la co-création d’un prototype de veille collective. En parallèle et sur la proposition des participants deux session de Barcamp se sont organisées. Le premier mené par Jérôme BONDU autour de l’humain dans un processus de veille et un autre mené par Sunny PARIS et moi-même autour de la veille en temps réel”.

Vous pouvez suivre aussi quelques réflexions émises par les participants sur Twitter en utilisant le Hashtag #colabveille. A suivre même sans inscription!

A savoir présentation menée par deux geemiks autour de Twitter pour la veille dispo en ligne ici, et et encore là...

Ajouter un commentaire 1 février 2010

Bonne année 2010

bonne-annee-2010

Ajouter un commentaire 24 janvier 2010

Le réseau, le travail collaboratif et l’atelier

le-reseau-le-travail-collaboratif-et-latelier

Dans le cadre de la Journée Juriconnexion de ce jeudi 3 décembre intitulé “Information juridique : situations de crise ?“(programme), j’ai été contacté pour intervenir sur un atelier d’une heure concernant les divers outils de réseaux sociaux pour rechercher et mettre en commun l’information. Ce contact a été possible grâce à Lionel Maurel alias Calimaq et son blog S.I.Lex, je l’en remercie. Nous étions donc deux pour cet atelier.


Nous ne nous sommes jamais rencontrés “en vrai”mais sur la Toile par blogs et commentaires interposés ainsi que par les réseaux sociaux. Par le biais de ce billet, je voulais vous faire par de cette expérience de travail et donc mettre en avant les outils de travail collaboratif.
Nous nous sommes donc appelés pour nous mettre d’accord sur le fil conducteur et avons ouvert un Google Doc pour les idées et un Google Presentation pour la présentation. Nous avions 2 semaines pour créer le support. Ayant tous les deux des emplois du temps chargés, nous nous y sommes vraiment mis à partir du 28 novembre, après la réunion de préparation de la journée par l’équipe de Juriconnexion, Lionel y était. Oui au fait, il est parisien et moi lilloise donc… Nous avons donc chacun travaillé aux documents pendant nos périodes plus creuses et le mercredi soir (2 décembre ;-) ensemble tout en chattant sur Google Talk pour s’échanger les idées. Et voilà, il est 23h et le document de l’atelier est prêt !
Rendez-vous à Paris Place Vendôme dans les locaux du cabinet d’avocats Clifford Chance le lendemain matin vers 8h30 ! Lieu très agréable, accueil chaleureux. Je demande si Lionel Maurel est arrivé, la réponse est positive. Je repère donc les badges bleus liés aux intervenants avec un café et un croissant à la main. Ça y est, repéré ! Nous faisons donc connaissance “en vrai’.
Et les présentations commencent introduites par la Présidente de l’ADBS :

  • Nouveaux fonds de données publiques (données des ministères, données parlementaires et données universitaires)
  • Table ronde : Mener un projet de valorisation de l’information juridique ou économique (l’exemple du cabinet  d’avocats Hammonds est très intéressant : présence sur les réseaux sociaux)
  • Buffet : excellent, qui nous permet à Lionel et moi-même de discuter et de revoir le timing de notre présentation
  • Construire son intranet, utiliser son wiki pour partager l’information
  • Installer, maintenir et rentabiliser son portail de veille juridique avec Rémy Nerrière et Arnaud Dumourier. A préciser : Arnaud est aussi une personne que je suis sur les réseaux et vice versa ; c’était sympa de le rencontrer également “en vrai”. Arnaud a présenté un outil à suivre Nouvelles droit.org, actualités du droit par l’association Droit.org.
  • Et nous : les divers outils de réseaux sociaux pour rechercher et mettre en commun l’information.

Nous avons tenu le timing, quelques petits bugs de connexion dûs aux paramètres de l’écran mais dans l’ensemble, tout s’est bien passé.
Voici donc une expérience de travail collaboratif, Lionel devrait mettre à disposition notre présentation sous licence Creative Commons évidemment !

1 commentaire 6 décembre 2009

Entrées suivantes »


*GEEMIK = GEEK (férue de nouvelles technologies) + GIMMICK (terme de jazz : les 5 premières notes qui donnent le ton)

Suivez les Geemiks !



Categories

Add to Technorati Favorites

Communauté des Geemiks

 
Recent Visitors
 
 
 
 
 
 

Derniers Posts